Screenshot-39 

Caroline : Jason, je te présente mon grand-père. Papi, voici Jason. Lui et ses amis sont arrivés hier soir.

Jason : Bonjour Monsieur. J'espère que nous ne vous avons pas dérangés.

Papi : Bien sûr que non mon ami. Vous pouvez rester ici le temps que vous voulez à condition de mettre la main à la pâte. Venez suivez-moi.

 

Screenshot-40 

Papi : Depuis la fin de la guerre nous survivons ici avec notre petit potager et nos deux vaches. Nous avons quitté notre maison et fuis la ville. Puis nous nous sommes installés ici. Nous avions pour but d'entrer dans la cité. Mais comme vous pouvez l'imaginer, nous n'y sommes pas parvenus. 

Jason: Oui, je comprends.

Screenshot-34 

Raffy: Tu vas me dire à présent ce qu'il se passe ?  Et pourquoi tout d'un coup, Jason est devenu si précieux à tes yeux. Il va nous trahis! 

Evie : Non, je ne crois pas. Tu sais que E, ça veut dire Exécutable ? Si Jason ne nous avait pas aidés à nous enfuir...

Raffy : Exécutable ? 

Evie : Oui, Exécutable. Les E ne sont pas remis en état avec le baptême scientifique, ils sont tués.

 

 

Screenshot-36 

Raffy: Et c'est mon frère qui t'as raconté ça, n'est pas ?

Evie baisse les yeux, des larmes coulent le long de son visage. Elle se ressaisit.

Evie : Il m'a raconté que mes parents n'étaient pas mes parents. Que l'on m'avait amenée dans la cité. Qu'on m'avait arrachée à mes vrais parents. Il a dit qu'ils laissaient entrer les gens qui avaient des enfants, qu'ils les enlevaient et...et ... Et que je suis arrivée en même temps que toi... mon frère. Tu es mon frère... 

(Raffy, tu es mon frère/Luke, je suis ton père !  ... désolé je divague)....

Il secoue la tête, ses yeux bougent comme s'il enregistrait des informations. Puis il la prend par les épaules.

Raffy: Ton rêve ! Ton rêve ! Celui que tu fais depuis ton enfance...

Evie opine, des larmes coulent désormais en cascade sur ses joues. Des larmes de chagrin, d'épuisement, de peur, de trahison.

Evie : ma mère me répétait que je devais lutter contre mes rêves. Que c'était le mal qui entrait dans ma tête.

Raffy: C'est fini, nous sommes ensemble c'est tout ce qui compte.

Evie regarde le garçon qu'elle adorait depuis si longtemps, son meilleur ami, son confident. Et quand raffy l'attira contre lui, son esprit s'emplit une fois de plus de l'image de Jason. La douleur dans ses yeux, le désespoir sur son visage.

Screenshot-41 

Raffy: Tu le savais et tu n'as jamais rien dit !  Pourquoi ?

Jason : Pour vous protéger. Toi et Evie ! Et notre famille. Tout comme toi, il a découvert le dispositif  de communication extérieur. Puis il est tombé sur le dossier croissance de la cité.  Qui approuvait la venue d’enfants extérieurs pour remplir les familles honorables de la cité. Mais le guide suprême l’a surpris. Il le savait et avant d'être arrêté, il m'a tout révélé, et m'as fait promettre de garder le silence. Ainsi que jouer le jeu, pour toi, pour Evie et pour notre mère.

Raffy : Je n’en crois pas un mot.

 

Screenshot-44 

Jason : mais quand est-ce que tu vas comprendre enfin ! Evie est ta sœur ! Et moi je ...

Raffy : Oui ... Je comprends. C'est d'ailleurs pour ça que tu as fait ta demande en mariage. Elle ne pouvait évidemment pas épouser son frère.

Jason : Je suis désolé. Si tu savais à quel point.

Raffy: Certainement pas autant que moi.

 

Screenshot-49 

Papi: Dite-moi, pourquoi êtes-vous sorti de la cité ? 

Evie : C'est une histoire compliquée. La cité n'est pas du tout ce que vous croyez. Elle est malsaine.

Papi: Tu en es sur ? Pourtant...

Screenshot-50 

Raffy : Allez-y si vous voulez prendre notre place, moi je n’y retourne pas.

Evie : En vérité, nous nous sommes enfuis.

Screenshot-53 

Papi: ah !  Je vous présente ma femme, elle arrive d'un des camps voisin. Voici,  Jason et son frère Raffy et puis la jeune fille, c'est Evie.

Evie : Jeune femme. C'est mon anniversaire aujourd'hui.

Papi : Et bien allons souffler tes bougies alors.

Evie : Oh euh... C'est gentil, c'est aussi l'anniversaire de Raffy.

Papi: Quand il en a pour un,  y en a pour deux ! 

 

Screenshot-55 

Bon anniversaire Evie.

Evie : Je ne sais pas si j'ai vraiment envie de ça.

Tu vas y arriver.

Screenshot-57 

Evie : Qu'est ce qu'on va faire maintenant ?

Continuer de chercher tes parents. Au tour de Raffy. Ton- frère.

Screenshot-58 

Evie : Bon anniversaire .

Raffy : J'arrive pas à croire qu'on puisse fêter nos anniversaires. J'y arrive pas .

Screenshot-59 

Il le faut pourtant.

Raffy : Non , je prefere vieillir tranquillement ce soir.

Comme tu voudras.

 

Screenshot-65 

Jason : Désolé mais nous devrons partir dès demain.

Papi : Partir mais pour aller où ? Il n'y a pas grand chose dans le coin. Pourquoi voulez-vous partir ? 

 

Screenshot-67 

Jason : Nous sommes à la recherche de la famille d'Evie et de Raffy. De leurs parents pour être exact.

Papi: Attendez, vous dite, les parents de Evie et Raffy ? Raffy n'est pas votre frère ? 

Jason : Si dans la cité mais comme Evie vous l'a dit c'est  une histoire compliquée. Evie et Raffy ne sont pas de la cité, ils viennent de l'extérieur. Ils ont été placés dans des familles. Raffy dans la mienne et Evie dans une autre.

Papi : Mais... Evie ? Raffy et vous êtes frère et sœur ? Vous avez quel âge ?

Evie : Pour être exact c'est mon frère jumeau, et nous venons d'avoir 20 ans.

Le grand-père resta bouche bée un instant, avant de cligner des yeux pour dévisager Evie. Soudain ses yeux s'écarquillent et fut pris d'une sorte de malaise à en perdre l'équilibre.  La respiration courte, les larmes au bord des yeux, il appelle sa femme. Jason et Evie se regarde se demandant pourquoi tout ce cinéma.

Evie : Tout va bien? Asseyez-vous un moment. 

Papi : Non je ... Non. Attendez ! Il y a 18 ans ma femme, moi et nos deux enfants avons tenté de rentrer dans la cité. Mais quand nous sommes arrivés, on nous a refusé l'accès, sous prétexte qu'ils avaient déjà accueilli suffisamment de survivants. Nous faisions demi-tour, quand une femme est sorti discrètement et nous a proposé de faire entrer nos enfants en douce dans la cité. Que nous pouvions leur offrir une vie meilleure. La guerre faisait rage, nous ne savions plus ou nous refugier, la cité nous paraissait notre seule chance, leur seule chance... Alors nous lui avons confié nos enfants, nos jumeaux, notre fille et notre fils.

Evie : Où voulez-vous en venir ?

Je ne comprends plus rien ...

 

Screenshot-69 

Papi : Ce sont eux, ma chérie Evie et Raffy ce sont eux.

Sa femme : Eux qui ?

Papi : Nos enfants ! Nos enfants !

Jason à Evie : Tu entends ça ?

Non ! Impossible ! 

Evie : Agie, toi tu sais ! Enfin nos prénoms, nos vrai prénoms.

La femme : Angie ? Angie ! 

Je.... suis sur le cul là ... Euh oui. Oui je m'en souviens, c'est ...

Jason : Céleste et Cirius...

 

Screenshot-71 

l

La femme : Après tant d'année et tu ne me reconnais même pas.

Evie : Désolé, je n'ai aucun souvenir de vous.

La femme: Non pas toi mon enfant, je te parle à toi ANGIE !

Excusez, je digère l'information !  Je...Si je me souviens...d'une jeune femme, qui venait de perdre sa mère et d'accoucher. Mélodie... Je... C'est tout après je... 

Mélodie : Après tu n'es jamais revenue !

Evie : Alors vous êtes nos parents. Vous étiez si près.

Mélodie : On ne voulait pas vous laisser mais cette femme...

Evie : Nous laisser ? Comment ça nous laisser ? 

Mélodie : Cette femme disait que la vie à l'intérieur était meilleure, mis nous ne pouvions pas entrer, mais vous si. Alors nous vous avons...

Evie : A-BAN-DO-NES !! Je n’arrive pas à le croire, non, ce n’est pas possible ...

Mélodie : Attend !

 

 

Screenshot-72 

Mélodie : Nous n'avions pas le choix, Céleste.

Evie : Si vous l'aviez , vous auriez pu nous garder, et je m'apelle E-VIE !!!!!

Screenshot-73 

Mélodie : Céleste ? ! Céleste revient...

Je suis désolé... Tout ça c'est...

Mélodie : Non !! Surtout ne dis rien ! Tu n'es pas revenue !  TU N'ES PAS REVENUE !!! TOUT-EST-DE-TA-FAUTE !

 

Elle n’exagère pas un peu là ? 

 

 

Screenshot-74 

 Jason : Evie ? Evie !

Evie : laisse moi Jason.

Screenshot-75 

Jason: S'il te plait Evie.

Evie : Non ! 

Screenshot-77 

Jason : Très bien, je vais attendre, mais je ne m’en irai pas ! Pas tant que tu seras dans cet état-là. Je sais que c'est dur.

Evie : Dur ? Ma vie ne rime à rien. Je découvre que mes parents ne sont pas mes parents, que j'ai un frère, que la cité  n'est que pur mensonge. Je croyais que l'on m'avait arrachée à mes parents et finalement c'est eux qui m'ont abandonné. Y a-t-il quelque chose qui vaut le coup  d'être vécu ? Oh seigneur maintenant va falloir que je dise à Raffy que c'est deux personnes sont nos parents mais comment je vais m'y prendre moi ? 

Je le ferai ! C'est moi qui le ferai ! Ok ?

Jason : Aller calme toi viens par là

 

Screenshot-78 

Jason : Je sais que tout ça c'est dur à digérer mais voit les choses du bon côté. Tu es sortie de la cité, Raffy est  devenu plus proche de toi en une journée que ces dix dernières années et même si tu t'attendais pas à ça, tu as retrouvé vos parents biologique.

Evie : Qui nous ont abandonnés.

Jason : met toi à leurs places, qu'aurais-tu fais toi ? Pour tes enfants, pour qu'ils aient une meilleure vie ?

Evie : Je ...

Screenshot-79  

Jason : Je te connais Evie, tu es forte, relève la tête. Cette sensation de malaise ça va passer. J'en suis sûr.

Evie : Je ne sais plus où j'en suis, ni qui je suis.

Screenshot-81 

Jason : moi je le sais, tu es Evie. Tu es une battante.

 

A suivre